1. Page d'accueil /
  2. Que faire /
  3. Plongez dans l’époque médiévale
retour arrière

Plongez dans l’époque médiévale

Même s’il y a des restes de cultures préhistoriques ainsi qu’ibériques et romaines, c’est  sous la présence musulmane que se développe le centre urbain actuel. L’origine toponymique du village (Banu-Issa) ainsi que de certains lieux-dits ruraux en sont aujourd’hui encore la preuve.

Si vous voulez jouir d’un des centres historiques médiévaux les mieux conservés de la zone, une promenade dans le centre historique de Benissa vous transportera au Moyen Âge et à la Renaissance, à l’époque de « Tirant lo Blanc » ou d’Ausias March…

Vous pouvez commencer votre promenade par l’ancienne entrée Est de la muraille de Benissa: la Plaza (place) del Portal. Il y avait l’ancien Hôpital Municipal, qui aujourd’hui est la Mairie , et un bâtiment ancien propriété de la Fondation Abargues.

En sortant de la Place du Portal vous rentrerez dans la Benissa médiévale au niveau de la “Placeta de l’Església Vella” (Place de la Vieille Église) .  Vous pourrez y admirer un tableau en céramique de l’ancienne église-forteresse médiévale . Il reproduit de façon détaillée cette construction massive  qui fut pendant des siècles la maison de Dieu ainsi qu’une forteresse qui protégeait les habitants de Benissa des attaques répétées des pirates qui dévastaient les côtes levantines …

 

 

Le long des rues « calle de la  Puríssima » et « calle Desamparats » vous pourrez vous attarder dans ce qui était une ville valencienne de la Renaissance avec ses balcons aux balustrades en fer forgé, ses rues pavées et le contraste entre le blanc de la chaux et la pierre naturelle. Dans la rue Puríssima se trouve le bâtiment  public le plus ancien de Benissa: « La Sala del Consell » (La Salle du Conseil) utilisé comme maison de la ville (ce qui de nos jours serait la Mairie), prison et archives officielles.

 

Benissa a restauré son patrimoine afin de mettre en avant ses biens culturels comme par exemple la Sede Universitaria (Site de l’université) qui se trouve au sein des anciennes maisons seigneuriales des Andrés et de Pere Bigot ou le « Palacio de los Torres-Orduña » (Palais des Torres-Orduña) qui abrite actuellement le Centro cultural y Biblioteca (Centre culturel et bibliothèque). Si vous désirez visitez une authentique maison seigneuriale du XVIIIème siècle, avec son mobilier et ses faïences d’origines, vous pouvez visiter la Casa-Museo Abargues (musée d'histoire et mode de vie de la famille noble Abargues situé dans leur maison personnelle)

Entre la rue Desamparats et le Centre Culturel il y a le Casal dels Joves (local du département de la Jeunesse). Il se situe dans un bâtiment du XVIème siècle qui, à l’époque, servait d’entrepôt de blé, de Salle du Conseil Municipal, de Court de Justice et abritait un marché sous ses imposantes arches en pierre.

En continuant votre promenade vers l’ouest vous trouverez le « Convento de los Padres Francisca­no » (Couvent des Pères Franciscains) qui fut consacré en 1613. Ce fut un des évènements urbanistiques marquants de l’époque. C’était un centre de formation pour les habitants de la Marina Alta et pour l’ordre des franciscains qui installèrent leur Seminario Menor (Collège Séraphique, petit Séminaire) dans un bâtiment jouxtant le couvent.

Vous pouvez terminer votre promenade au sein du centre historique en visitant la Iglesia de la Puríssima Xiqueta (Église de la Puríssima Xiqueta) qui est un des bâtiments principaux de Benissa de par ses imposantes dimensions et son style néogothique si particulier. Elle fut construite entre 1902 et 1929 par les habitants de Benissa qui y consacrèrent toutes leurs forces et est connu dans la région comme la “Catedral de la Marina” (La cathédrale de la Marina).

Le saviez-vous … ?

Au centre de la calle Puríssima se trouve le « Monumento al Riberero » (Monument au Riberero) qui est dédié aux habitants de Benissa de l’époque qui devaient se rendre en marchant à la « Ribera del Júcar » (les rives de la rivière Júcar) afin d’y récolter le riz. Le monument représente une personne en train de prier car la coutume voulait qu’ils se recueillent devant l’image de la Patronne de Benissa, La Puríssima Xiqueta (La vierge Marie).

Très près de là se trouve la maison de Juan Vives  où commençât le Miracle de la Puríssima Xiqueta qui fut consacrée Patronne de Benissa en 1864.