1. Page d'accueil /
  2. Que faire /
  3. Blog /
  4. Benissa, un lieu Médiéval où l'on pe...
retour arrière

Benissa, un lieu Médiéval où l'on peut plonger dans le passé

Vous souhaitez savoir ce que vous pouvez faire en juin à Benissa ? Alors nous vous proposons un plan que vous ne pouvez pas décliner : découvrir les fêtes des Maures et Chrétiens. Une fête qui commémore et représente la Reconquête, c’est-à-dire la victoire du camp chrétien de Jacques Ier sur le camp musulman mené par le chef musulman Al-Azraq.

Un lieu médiéval

Benissa possède un centre historique d’origine médiévale que nous vous recommandons de parcourir ; vous pénétrerez dans une autre époque.

Une fête déclarée d’intérêt touristique

Les fêtes des Maures et Chrétiens de Benissa ont récemment été déclarées Fête d’intérêt touristique provinciale, ce qui leur confère une grande reconnaissance. Les fêtes, en l’honneur de San Pedro, ont lieu le week-end le plus proche du 29 juin.

Origine de la fête des Maures et Chrétiens à Benissa

L’origine de la fête est liée aux fêtes patronales de la Puríssima Xiqueta, concrètement en 1974, après le changement social et économique, il y avait de nouveaux besoins professionnels qui marquèrent l’arrivée à Benissa de travailleurs liés au secteur immobilier et provenant de Xixona, Villena, Alcoi et Concentaina, à qui leurs origines manquaient et qui avaient une forte tradition d’associations festives. Un groupe de techniciens d’une entreprise de construction, avec l’accord de la Mairie, demandèrent l’autorisation d’inclure dans le programme des fêtes une filà (troupe de gens masqués de la même manière) improvisée de personnes provenant de Benissa et une autre filà de Xixona, ainsi qu’une troisième composée des femmes des premiers. Déjà en 1979, la fête démontra de manière évidente qu’elle avait un poids important, ainsi à partir de 1980, la fête des Maures et Chrétiens en l’honneur de saint Pierre a été complètement dissociée des fêtes de la Puríssima Xiqueta.

À ne pas manquer...

Des défilés spectaculaires avec de somptueux costumes qui vous laisseront bouche bée, de la musique, des défilés, la dulzaina (sorte de bombarde) et les timbales, de la poudre, des ambassades qui vénèrent les anciens combats, sont quelques-uns des numéros que nous pouvons apprécier lors de ces journées :

Grande Entrée. Samedi après-midi

L’un des événements les plus importants de la Fête des Maures et Chrétiens est l’entrée du samedi, un défilé au cours duquel les 5 filaes du camp chrétien et les 6 filaes du camp musulman, accompagnés de leurs groupes de musique correspondants, montreront toute leur splendeur de la rue València jusqu’au bout de la rue Nou. Un événement très coloré avec des costumes admirables, des danses ancestrales, des combats et de la musique qui donnent à l’entrée sa plus grande splendeur.

Siège musulman et ambassade musulmane de Benissa. Dimanche soir

Le dimanche, à la tombée de la nuit, le siège du camp musulman commence de la place du couvent jusqu’à l’enceinte du château, les différentes filaes musulmanes tirent leurs arquebuses en l’air comme s’il s’agissait d’un combat. Pendant l’ambassade musulmane, représentation au cours de laquelle interviennent le capitaine, l’ambassadeur et la sentinelle de chaque camp, qui précède généralement une bataille d’arquebuses, quelques instants plus tard les Maures prennent le château.

Siège chrétien et ambassade chrétienne de Benissa. Lundi matin

Le lendemain matin après le siège musulman, le camp chrétien est assiégé de la place Portal jusqu’au château, les filaes chrétiennes parcourent les rues de la ville, arquebuse en main. Puis, dans l’enceinte du château, l’ambassade chrétienne est tenue, suivie de la reconquête du château par les forces chrétiennes de la ville de Benissa.

La Musique

La musique joue un rôle important dans cette fête. Le jeudi avant l’entrée, un concert de musique festive est donné sur la place Jaume I par la Colla de Xirimiters Pere Bigot et la Société lyrique et musicale de Benissa.

De plus, en ce qui concerne la création musicale, la grande majorité des filaes ont leurs propres pièces musicales, deux d’entre elles, la filà Llauradors et la filà Califes, ont des pièces composées par des musiciens locaux.

À noter, le samedi soir après le grand défilé, les filaes dînent dans leurs Cábilas (leurs propres locaux) et offrent ensuite la musique des groupes ou des fanfares à tous ceux qui veulent les visiter.

Programme