1. Page d'accueil /
  2. Que faire /
  3. Blog /
  4. L’Art et la Culture à Benissa
retour arrière

L’Art et la Culture à Benissa

Benissa est un village qui respire l’art et la culture dans chaque recoin. Un village avec beaucoup de préoccupations culturelles et une programmation mensuelle variée qui est connue sous le nom de “Obri l’ull”

L’Art et la Culture dans chaque recoin.

Son centre historique d’origine mediévale est d’une grande valeur artistique. De plus, le centre historique compte un Musée d’art contemporain dedié aux oeuvres de Salvador Soria.

Centre Historique de Benissa

C’est un bonheur de passer par le Centre Historique de Benissa, parfaitement conservé, et découvrir le musée naturel que forme ses bâtiments. Des ruelles en pavés, ses murs centenaires, ses grilles mauresques, ses emblèmes héraldiques et ses vétustes maisons seigneurales transportent les visiteurs au Moyen-Âge.

Ne manquez pas la Sala del Consell (S.XVI), el Convento de los Padres Franciscanos (S.XVII) ou Iglesia de la Puríssima Xiqueta, connue populairement comme la Cathédrale de la Marina, est un bâtiment néogothique du début du XVIIIème siècle; de plus, la visite de la Casa Museo Abargues (de la fin du XVIIIème siècle) est incontournable, elle nous montre le mode de vie typique de l’époque d’une famille noble de Benissa. Il est toujours conservé dans la maison le mobilier et lámbiance de l’époque.

Cases del Batlle – Museo Salvador Soria

Ce bâtiment du XVIème siècle abrite la Bibliothèque Publique Bernat Capó, une salle de conférences, le Musée Salvador Soria ainsi que les dépendances du département de Culture. Il y a également un bâtiment connu sous le nom de Cases del Batlle, appelées ainsi car le maire de la Ville de Benissa y résidiait.

Dès que vous rentrez, vous trouverez un ensemble de silos. Durant l’époque andalouse, les terrains où se trouvent le bâtiment, abritaient un entrepôt pour l’achat et la vente de blé. Les silos étaient structurés afin d’entreposer les grains de l’époque mediévale. Ils s’agissait de silos sous terre, dans des zones peu perméables. Une fois le grain introduit, le silo se refermait hermétiquement. Ainsi, les céréales pouvaient se conserver pendant des années. Le manque d’air faisait en sorte qu’aucun rongeurs ou insectes en pouvaient y vivre.

Qui était Salvador Soria?

Le concours de Peinture était étroitement lié à Salvador Soria Zapater, peintre et sculpteur Valencien uni à Benissa jusqu’à ce qu’en 1969, il décida de s’y installer. Depuis le début, Soria aida l’organisation du concours, le soutenant et en y participant en tant que jury pour toutes les éditions jusqu’à son décès, en 2010. Son prestige artistique et sa réputation faciliteront la comparution des critiques de Benissa et de la venue d’artistes renommés au concours, ce qui a conduit au prestige du concours à l’échelle nationale.