1. Page d'accueil /
  2. Que faire /
  3. Blog /
  4. Les 5 meilleures fêtes d'été à ne pas...
retour arrière

Les 5 meilleures fêtes d'été à ne pas manquer à Benissa

La chaleur arrive, et avec elle les fêtes d’été. Venez profiter des fêtes de Benissa, vous ne le regretterez pas.

Benissa et ses fêtes d’été

À Benissa, impossible de passer à côté des fêtes de village, car il y a beaucoup de fêtes d’été qui se déroulent ici. Dans ce post, nous allons vous parler spécifiquement de 5 merveilleuses fêtes qui ont lieu en juillet dans les zones rurales ou les quartiers du centre historique de Benissa.


Fêtes du quartier San Antonio

Les premières festivités du mois de juillet sont celles du quartier de San Antonio, célébrées dans la rue du même nom.

Comme le veut la tradition, vous ne pouvez pas manquer l’ « Entrà de la murta », un événement qui permet non seulement de profiter de la musique de la dulzaina (sorte de hautbois) et du tambour, qui accompagnent le défilé, mais aussi de vous promener à la fin du défilé dans la rue et de sentir le parfum que dégage la murta (myrte).

Les bals populaires de quartier sont l’une des expériences les plus agréables de l’été, emportez votre dîner avec vous en profitant de la musique à l’air libre dans un cadre privilégié tel que la vieille ville de Benissa.

Un autre événement important de ces charmantes festivités est le défilé avec l’image du saint patron du quartier, San Antonio, toujours accompagné par des dulzainas et des tambours jusqu’à l’église.

Les fêtes du quartier Pedramala

Ces festivités sont spéciales, non seulement en raison de leurs événements, mais aussi en raison de leur environnement spectaculaire. Si vous ne connaissez pas l’ermitage de Pedramala, en l’honneur de San Vicente Ferrer, vous devez le visiter, car sa vue sur la mer est spectaculaire.

Imaginez ce que c’est que de passer une nuit de fête dans un tel décor.

Les fêtes de Benimarco ou San Jaime

Les festivités de San Jaime sont célébrées dans le quartier rural de Benimarco, sur une petite place près du bel ermitage de San Jaime, qui date de 1884. À sa gauche, un peu plus loin, nous avons ce qu’étaient autrefois les écoles. De là, nous avons une vue imprenable sur une bande côtière.

Ces festivités sont l’un des moments forts des fêtes estivales de Benissa. Ce quartier, situé entre les villages de Benissa et Teulada, bénéficie ni plus ni moins de 8 jours de festivités, ce qui reflète son importance. La plantation traditionnelle du pin, les courses de coqs, les dîners populaires et les processions, ainsi que les bals populaires et les taureaux, sont quelques-uns des événements que l’on peut trouver dans ce merveilleux endroit. On peut citer notamment la soirée de San Jaime, le 25 juillet, l’occasion pour vous de profiter d’une soirée gastronomique et musicale puis des feux d’artifice qui sont tirés ou le jour de Santa Ana, le 26 juin, où vous pouvez participer au concours de paellas. N’oubliez pas de goûter le agua-limón (sorte de granité au citron) maison !

Les fêtes de Santa Ana

Ce quartier de Benissa, a aussi sa fête, le jour de la sainte patronne, le 26 juillet. Dans un cadre magnifique, son ermitage est le plus ancien de la commune. Il date de 1613 et possède une belle façade en grès avec une porte en plein cintre. Profitez de cette journée pour connaître son intérieur et contempler ses précieuses peintures « al secco » de style baroque datant de 1709, que l’on ne peut voir que lors des fêtes, cet ermitage étant fermé le reste de l’année.

Parmi ses événements, vous ne pouvez pas manquer le pèlerinage à l’ermitage, et ensuite la tradition est de déguster les typiques « cocas » avec de la ratatouille ou de l’huile, que vous pouvez acheter dans n’importe quelle boulangerie à Benissa, et dîner en mode pique-nique en redescendant de l’ermitage. Et quoi de mieux que de terminer la soirée avec le bal populaire dans un cadre très rural.

Les fêtes dels Lleus

Enfin, nous avons les fêtes de Lleus, une autre des festivités estivales de Benissa. Comme le veut la tradition, on peut déguster les typiques cocas, que le même comité offre généralement aux participants, suivi bien sûr du traditionnel bal populaire, toujours dans le meilleur cadre, à côté du bel ermitage dels Lleus, qui date du XIXe siècle.

Un autre point fort est l’entrée du « Pa Beneït » (pain béni), un met sucré typique qui est généralement distribué lors des fêtes religieuses après la messe. Et après, la typique course de coqs, qui ravira les plus petits.